GAËLLE OBIÉGLY, lauréate 2014 du prix Mac Orlan avec "Mon prochain" (éditions Verticales)

 

 

Proche de Max Jacob et de Guillaume Apollinaire, Pierre Mac Orlan (1882-1970) est entré dans la légende avec son roman Le Quai des brumes, adapté au cinéma par Marcel Carné.

Egalement journaliste et poète, ce bourlingueur sensible et rude, tendre et drôle, siégea durant vingt ans à l'Académie Goncourt et aux côté de ses amis Dorgelès et Carco.

De Montmartre aux ports du Nord peuplés de filles et de marins, l'auteur de La Bandera, de L'Ancre de miséricorde, ou encore du Petit manuel du parfait aventurier était un maître du roman d'aventures, à l'image de Stevenson et de Kipling, qu'il admirait, un rêveur toujours en partance vers un aileurs réel ou imaginaire.

some pages of this website are translated in English